welink-logo
7 questions à se poser avant d'aménager votre grenier

7 questions à se poser avant d'aménager votre grenier

7 questions à se poser avant d'aménager votre grenier

En aménageant votre grenier, vous économisez des mètres carrés de surface habitable et vous disposez d'une nouvelle pièce. Cependant, ce projet pose de nombreux problèmes auxquels il faut répondre avant de lancer les travaux. Voici les bonnes questions à se poser pour réaliser votre projet.

 

Mes espaces de toit sont-ils utilisables ?

Tous les greniers ne peuvent pas être transformés. Pour savoir si les vôtres sont "habitables", il faut d'abord inspecter la charpente. Il existe deux formes de charpente. La charpente traditionnelle est constituée de fermes de grandes sections, espacées et reliées par des pannes. Son aménagement se fera sans grande difficulté. La charpente industrielle, avec des fermes en bois ou en métal, nécessite une transformation pour libérer l'espace. Notez également que pour être utilisable, une hauteur de plafond de 1,80 m est recommandée, et une pente de toit de plus de 30%. On considère que si ces critères ne sont pas remplis, ou si la charpente encombre l'espace, la surface de toit est perdue. Dans le cas où un simple ajustement de la charpente n'est pas possible, le projet ne doit pas être abandonné, mais il faut envisager des travaux "plus lourds" tels que l'augmentation de la hauteur ou la modification de la pente.

 

Mon toit est-il en bon état ?

Avant de penser à la mise en page, vérifiez impérativement l'état général du cadre. S'il est en bois, il est nécessaire de repérer ses faiblesses et de détecter la présence éventuelle d'insectes, de champignons, etc. Il doit être traité avant de commencer les travaux. La toiture doit également être inspectée. Faites vérifier par un couvreur tout risque de fuite, provenant par exemple de tuiles déplacées ou endommagées, mais aussi tous les points singuliers (ornements, vallons, etc.).

 

Comment isoler correctement ce nouvel espace de vie ?

30 à 40 % de la chaleur s'échappe par le toit, sous lequel la température peut atteindre 70 °C. Cela montre à quel point une bonne isolation thermique est essentielle. Afin de ne pas être soumis à des différences de température importantes en été et en hiver, deux solutions d'isolation sont possibles : à l'intérieur ou à l'extérieur.

 

La première est la plus simple et la moins coûteuse. L'isolation en feuilles ou en rouleaux est installée entre les chevrons, voire entre les pannes. Elle est associée à un pare-vapeur pour éviter la condensation et améliorer l'étanchéité à l'air. L'inconvénient de l'isolation intérieure est la perte d'espace habitable.

 

L'isolation par l'extérieur sera réservée à une rénovation importante ou à une nouvelle construction en raison de la mise en œuvre et du coût plus élevé. Ses avantages sont toutefois appréciables : une excellente isolation, une surface préservée et aucun travail dans le logement, puisque tout se fait depuis le toit.

 

Comment relier le grenier au reste de la maison ?

L'accès au sol créé doit être réfléchi avant de commencer les travaux, mais le forage de la trémie ne peut être effectué qu'une fois les combles aménagés. Il existe de nombreux modèles d'escaliers correspondant aux différentes configurations : droit, tournant, hélicoïdal, etc.

 

Comment chauffer l'espace ?

Pour chauffer la pièce, l'idéal est de se raccorder au système central existant, ou d'installer des convecteurs électriques, en choisissant des modèles efficaces tels que les radiateurs à inertie ou à chaleur douce.

 

Comment éclairer le grenier ?

La question de l'éclairage naturel est cruciale. La fenêtre de toit fournit ainsi jusqu'à 40% de lumière en plus par rapport à un puits de lumière traditionnel. Disponible dans tous les formats, elle va du modèle le plus simple à celui connecté au smartphone, avec vitrage antibruit, autonettoyant, etc.

 

Combien cela coûte-t-il ?

Le prix des travaux d'aménagement des combles peut varier de 300 à 900 euros par m2. La différence se justifie par le niveau des services fournis par les entreprises spécialisées et les architectes, qui vont de l'aménagement brut (charpente, plancher, fenêtres de toit, escaliers) à la formule clé en main, décoration et finitions comprises. En général, les spécialistes considèrent qu'en dessous de 40 m2, le projet d'aménagement des combles est trop coûteux et pas assez rentable.

Rechercher un artisan qualifié

Vous êtes Artisan ?

Référencez votre entreprise sur le premier guide des artisans de France