Quel type de chauffage convient à votre maison ?

Ces trois types de chauffage ont tous leurs points forts et leurs points faibles. Le chauffage mural, par exemple, est efficace, mais n’est pas encore très répandu. Le chauffage au sol électrique est, pour sa part, plus populaire. Enfin, le plafond chauffant, qui présente le même principe de fonctionnement que le plancher chauffant, se présente comme étant le dernier-né. Cet article vous aide à faire votre choix, et vous dévoile les critères à prendre en compte.

 

Les avantages et inconvénients du plafond chauffant

 

Dans le cas où l’installation du système de chauffage au sol n’est pas envisageable dans votre habitation, le chauffage au plafond peut se révéler pertinent, notamment en vue d’une rénovation.

 

Le fonctionnement d’un plafond chauffant

 

Il existe deux catégories de chauffage par le plafond.

Le plafond rayonnant électrique se subdivise encore en deux catégories, à savoir le plafond rayonnant modulaire et le plafond rayonnant plâtre. Le premier est composé de modules chauffants et le second de film chauffant. Le tout est recouvert de plaques de plâtre spécifiques.

Le plafond chauffant hydraulique fonctionne via un système de tubes hydrauliques alimenté par une chaudière ou une pompe à chaleur réversible et en circuit fermé. Cette option est plus coûteuse, mais permet de réguler la température intérieure en fonction de la température extérieure. Le taux d’humidité peut aussi être ajusté.

 

Les avantages du plafond chauffant

 

Ce système présente les mêmes points forts que le chauffage au sol, mais dispose aussi d’autres atouts.

La diffusion de chaleur est homogène dans l’ensemble des pièces, marquée par une douceur ambiante agréable.

Aucun problème particulier de diffusion n’est à relever. De ce fait, la maison est parfaitement chauffée en moins de 30 minutes, permettant ainsi de réaliser des économies d’énergie.

Aucun entretien n’est à prévoir. Ce type de système de chauffage est parfait, aussi bien dans le neuf que dans vos projets de rénovation.

 

Les inconvénients du chauffage par le plafond

 

Afin d’éviter une sensation de surchauffe, une hauteur sous plafond minimum de 2,40 m est à respecter. Il est bon de noter que cette hauteur sera encore réduite de l’ordre de 10 cm après l’installation.

L’installation du plafond chauffant représente un coût nettement plus élevé que celui du chauffage au sol.

 

Les avantages et inconvénients du chauffage mural

 

Il est comparable en de nombreux points au chauffage par le sol. La principale différence réside dans le fait que le système est installé dans les murs. Il est alimenté par une chaudière via des tuyaux.

 

L’installation du chauffage mural

 

Le chauffage au mur repose sur un réseau de tuyauterie intégré dans les murs. Cette dernière libère une chaleur homogène dans les pièces. Le système peut être installé aussi bien dans une nouvelle construction que dans le cadre d’une rénovation.

 

Les avantages du chauffage par les murs

 

Découvrez les atouts de ce type d’installation :

  • vous pouvez opter pour cette solution si l’alternative du plancher chauffant n’est pas envisageable dans votre habitation ;
  • vous bénéficiez d’un système fonctionnant sur le principe du chauffage basse température, une initiative écologique et économique ;
  • vous l’utilisez en tant que chauffage central, lorsque votre foyer affiche des dimensions réduites ;
  • vous réalisez des économies lors de sa pose, contrairement au chauffage par le sol, toujours lorsque la maison est de taille modérée.

 

Côté santé, ce type d’équipement est conseillé pour les personnes présentant des problèmes respiratoires. En effet, il est conçu pour limiter l’exposition aux poussières ou encore la prolifération d’acariens.

 

Les inconvénients du chauffage par les murs

 

Dans les cas suivants, il est plutôt conseillé de choisir un chauffage par le sol ou par radiateur :

  • certains types de parois ne peuvent recevoir ce type de chauffage ;
  • les meubles disposés près des murs ou autres perçages dans ces derniers ne sont pas évidents, au risque de réduire la performance du système ;
  • les grandes pièces nécessitent un autre système de chauffage complémentaire, car le chauffage mural n’est considéré que comme un chauffage d’appoint.


Il est bon de noter que le chauffage mural est encore peu utilisé par les ménages français.

 

Les avantages et inconvénients du plancher chauffant

 

Le système de chauffage au sol est très apprécié des Français. Plusieurs millions de foyers privilégient ce mode de chauffage, notamment à cause des nombreux avantages qu’il présente. Toutefois, quelques inconvénients sont à prendre en considération.

 

Fonctionnement du plancher chauffant

 

Le chauffage par le sol repose sur un réseau de câbles ou de tubes hydrauliques installés dans la dalle en béton de l’habitation. On distingue deux catégories de plancher chauffant :

  • le chauffage électrique au sol  fonctionnant avec un câble chauffant ;
  • le chauffage hydraulique au sol disposant de tubes hydrauliques dans lesquels circule l’eau chaude destinée à chauffer l’ensemble du foyer.

 

Les avantages du chauffage au sol

 

Que le chauffage soit électrique ou hydraulique, les avantages sont réels.

Le premier est le confort qu’il apporte. En effet, la chaleur est diffusée de manière homogène dans toutes les pièces de la maison.

Du point de vue esthétique, aucun élément n’est visible, ce qui permet de profiter d’un gain d’espace optimal. 

De plus, l’installation est tout à fait silencieuse, contrairement à certains types de chauffage. Le plancher chauffant ne nécessite pas non plus un entretien coûteux. Il est compatible avec toutes les sources d’énergie : gaz, fioul, géothermie, électricité ou encore solaire.

Pour terminer, ce système de chauffage est environ 15 % plus économique par rapport à un chauffage traditionnel.

 

Les inconvénients du chauffage au sol

 

Voici les différents points faibles à prendre en compte.

Le plancher chauffant n’est pas compatible avec tous les revêtements de sol. Il est déconseillé de l’installer en dessous des moquettes et autres planchers de bois épais. Il est préférable de privilégier le carrelage ou la pierre naturelle.

Même si vous réalisez des économies considérables en optant pour ce type de chauffage, l’investissement de départ sera important. Sa pose est plus complexe que celle d’un radiateur, notamment dans le cas du chauffage hydraulique.

Dans le cadre d’une rénovation, le coût d’installation est plus élevé. L’épaisseur du plancher doit être augmentée, ce qui engendre la surélévation des prises, le rabotage des portes ou encore le déplacement des fils fixés au sol.

Enfin, depuis un certain temps, les inconvénients sur la santé du système de chauffage au sol sont pointés du doigt. Il serait à l’origine de problèmes de circulation sanguine, notamment au niveau des jambes.

Si vous avez aimé "Quel type de chauffage convient à votre maison ?"
Vous aimerez aussi :

Guide pour trouver le meilleur appareil de climatisation
Guide pour trouver le meilleur appareil de climatisation
En savoir
3 conseils pour choisir une terrasse en bois
3 conseils pour choisir une terrasse en bois
En savoir
Guide pour remettre l’électricité aux normes
Guide pour remettre l’électricité aux normes
En savoir

Vous êtes professionnel du bâtiment ?